Rencontres

1- La première rencontre entre les quatre associations partenaires (Asmae, AJE, Lekaa et Twiza) a réuni 20 personnes  en avril 2005 à Toubacouta au Sénégal. Cette rencontre a donné naissance à la Charte de Toubacouta.

2- Cette rencontre a été suivie en 2007 par celle qui a fondé la notion de Réseau Toubacouta. Elle s’est déroulée en juin 2007 à Khémisset (Maroc). Rapport de la rencontre.

3- En 2008, les responsables des formations des jeunes qui partent en chantiers ses sont réunis aussi à Khémisset en juin. Rapport de la rencontre.

4- En août 2008, la première rencontre entre les jeunes du Réseau Toubacouta a eu lieu à Khémisset. Cette rencontre s’est déroulée sans les Belges d’Asmae. Rapport sénégalais de la rencontre.

5- En août 2009, la deuxième rencontre entre les jeunes du Réseau a eu lieu à Toubacouta dans le cadre d’une rencontre plus large (organisée par Oxfam-Novib) qui avait lieu au même moment dont le thème était VIH/Sida ou la santé sexuelle reproductive. Rapport de la rencontre.

6- En novembre 2010, la troisième rencontre entre jeunes du Réseau s’est à nouveau déroulée à Toubacouta toujours dans le cadre de la rencontre plus large orchestrée par Oxfam-Novib sur le même thème du VIH/Sida. En décembre Des jeunes du réseau crée un groupe Facebook pour le Réseau Toubacouta.

7- En Novembre 2011, Ce sont les responsables des quatre associations qui se sont réunis à Bruxelles dans le cadre du trentième anniversaire de l’association Asmae pour faire une première évaluation du mode de fonctionnement du Réseau. Rapport de la réunion d’évaluation et planification 2005-2014.

8- En janvier 2012, le site Internet www.toubacouta.org est créé. En juin, les jeunes du Réseau Toubacouta ont créé le logo du Réseau. La quatrième rencontre entre les jeunes du réseau est programmée en Egypte, fin août.

9- La rencontre des 16 et 17 novembre 2015 a eu lieu à Bruxelles, malheureusement sans la présence de certains jeunes qui n’ont pas reçu leurs visas. Cette rencontre a permis d’évaluer les activités du réseau et jeter les perspectives de travail jusqu’en 2019 !

Laisser un commentaire