Des contacts au Maroc

Rencontre entre les associations Twiza, Lekaa et Asmae à Khemisset en 2007.

Rencontre entre les associations Twiza, Lekaa et Asmae à Khemisset en 2007.

Marie, membre de l’équipe formation, se trouve en ce moment au Maroc, à Khemisset, avec Candice permanente d’Asmae. Cette dernière accompagne le groupe d’élèves de l’école Notre-Dame-de-la-Paix, située à Erpent (Namur) en Belgique.

Marie va rencontrer Wafae et Khalil pour continuer à travailler sur la remise sur pied des relations entre les membres du Réseau Toubacouta, en prévision de la grande rencontre de novembre 2015 à Bruxelles.

Une partie de l’équipe Formation va d’ailleurs partir en juillet prochain pour travailler avec l’équipe des permanents de Lekaa notamment sur la question du Réseau Toubacouta.

Gageons que tous ces contacts bilatéraux permettra de relancer la machine pour l’organisation d’une rencontre entre jeunes en 2016.

Géry

Et cela redémarre…

Un grand appel du pied...

Un grand appel du pied…

Au vu des très nombreuses activités des membres du réseau, ce dernier s’est un peu assoupi. Depuis le début de l’année, il y a eu trois électrochocs : les attentats meurtriers de Paris, les départs des jeunes, musulmans ou non, en Irak ou en Syrie pour faire le Jihad en devenant très rapidement des criminels sanguinaires et enfin le profil sur le mur Facebook d’un des jeunes membres du réseau.

« I’m muslim – not terrorist« . C’est un cri et un appel du pied pour éviter à tout prix la montée de la xénophobie, des exclusions… Nous devons donc tout faire pour continuer le dialogue entre les associations partenaires. Et donc, de facto, nous relancer et revenir sur le fondement même du réseau Toubacouta : la Charte de Toubacouta. C’est en avril 2005 qu’est née cette charte.  Lire la suite

Les jeunes du Réseau se rencontrent au Maroc

C’est officiel, ce sera l’association Mouvement Twiza qui accueillera les jeunes du Réseau Toubacouta en 2013 et plus particulièrement fin août après la période du Ramadan. D’ici-là nous espérons voir finaliser le très beau travail de partage des outils d’animation lancés par les jeunes des quatre associations en août 2012 lors de la rencontre du Caire qui avait été organisée par Lekaa.

Etre membre du réseau Toubacouta, c’est…

Capture d’écran 2013-03-14 à 11.47.16C’est de respecter la Charte de Toubacouta, bien sûr. Pour mémoire cette Charte a été mise en place par des responsables des quatre associations membres du Réseau, par certains de leurs volontaires, par des permanents… Plus de 25 personnes de Belgique, du Sénégal, d’Egypte et du Maroc ont travaillé sur cette charte et ont recherché ce qui leur était commun, en 2005. Lire la suite

Pourquoi un guide d’animation ?

Lors de divers échanges sur le groupe Facebook des jeunes du réseau Toubacouta qui ont précédé la rencontre du Réseau au Caire en 2012, les jeunes se sont arrêtés à un constat du manque de formation en animation dans les trois pays du Sud. A contrario, les jeunes belges ont pléthores d’associations, groupements en tout genre qui donnent toutes les formations dans tous les domaines possibles. Lire la suite

C’est quoi la culture ?

Capture d’écran 2013-03-14 à 12.26.18Les jeunes belges ont proposé une définition de la culture sur base d’un document élaboré par l’association belge ITECO. Voici la teneur de ce qu’ils ont présenté aux autres jeunes qui ont aussi marqué leur accord sur cette définition.

La culture, dans son sens anthropologique, recouvre la notion de « mode de vie « ; c’est un système intégré de réponses à l’environnement physique, climatique, technologique, social, etc. partagé par un certain nombre d’individus les constituant en groupe se définissant par une identité culturelle commune et par les différences avec d’autres groupes producteurs de systèmes culturels différents. Lire la suite

Rencontres et immersions

Capture d’écran 2013-03-14 à 13.48.22C’est officiel, et l’on en reparlera très bientôt, la rencontre entre jeunes du réseau Toubacouta aura lieu au Maroc, en 2013, après la période du Ramadan. Bien entendu le thème de la rencontre n’est pas encore choisi par les jeunes du réseau puisqu’ils sont tous occupés à finaliser le travail qui a été réalisé lors de la rencontre du Caire d’août 2012. Cette année 2013 verra la concrétisation du guide d’animation… voir les deux articles consacrés à ce sujet.

Au delà des rencontres, les immersions

Lors des réunions entre responsables des associations membres du réseau Toubacouta de novembre 2011 à Bruxelles, il a été question de renforcer les échanges sous forme d’immersion des jeunes mais aussi des cadres ou responsables engagés au sein de nos associations. Lire la suite

Baobab

baobabPourquoi avoir choisi le mot « baobab » comme titre de la newsletter du réseau Toubacouta ? Pour plein de raisons : tout d’abord le baobab est un arbre de la famille des Malvacées, qui croît dans les régions tropicales de l’Afrique, de l’Asie et de l’Australie, qui est le plus gros des végétaux connus. Son fruit qui est comestible se nomme Pain de singe. On prétend que les baobabs vivent plusieurs milliers d’années. Et puis en plus la racine du mot est arabe : buhibab ce qui veut dire fruit avec de nombreuses graines et donc nos amis arabes vont aussi s’y retrouver ! Lire la suite

Témoignage d’un membre du Réseau Toubacouta

Wafae Nouisser

Wafae Nouisser

Wafae Nouisser membre de l’associations mouvement Twiza (A.M.T.) a pris la parole lors de l’assemblée générale de l’association à propos de l’implication des jeunes dans Twiza. Voici son texte :

Tout d’abord je tiens à remercier l’A.M.T. à l’image de ses jeunes, de ses permanents, ses équipes et son président car grâce à eux tous, je suis là, à parler, sans bégaiement…  Je vous remercie tous pour votre écoute.

Je m’appelle Wafae Nouisser, 21 ans, étudiante et l’une des jeunes animatrices de l’A.M.T. Grâce à une chaîne successive d’expérience dans ses projets, j’ai eu la chance de connaître l’association, il y a 5 ans dans le cadre d’un chantier belgo-marocain dont a bénéficié le lycée dans lequel j’étudiais. Je tiens à remercier mon professeur de sport de l’époque (M. Abdelhamid Gellida) et à qui je dois mes premiers pas dans le domaine du volontariat. Lire la suite