Fin février, première réunion Skype

dialogueC’est à la fin février que la première réunion Skype aura lieu  entre les équipes de jeunes volontaires du réseau Toubacouta. Nous savons qu’une solide équipe existe déjà chez nos amis Togolais. En Belgique cette équipe, bien qu’existante avec des anciens volontaires, est en train de se renouveler avec des volontaires issus de tous les secteurs de l’association.

Cette première rencontre Skype permettra aux jeunes des cinq pays de se découvrir. Parmi ces jeunes, deux par pays partiront au Togo les 10 derniers jours de juillet 2016. Ce sera la première réunion, à distance, de  préparation du chantier.

Géry

De belles perspectives pour le réseau

12270185_1631658240434141_81322647_nC’est en novembre 2015 que se sont réunis les membres du réseau, du moins certains membres, à notre grande tristesse. En effet, les Togolais et le responsable du secteur jeune d’AJE n’ont pas obtenu leur visa pour l’Europe. Dans les deux cas, c’était très dommage de ne pas les voir arriver. Les Togolais parce que c’eut été leur première rencontre avec les autres membres du réseau, et le responsable des jeunes sénégalais pour la même raison mais aussi parce que le secteur jeune d’Action jeunesse & Environnement était en train de se structurer.

Pour répondre aux problèmes de l’obtention des visas via les ambassades qui vivent de véritables syndromes comme la lutte contre l’immigration ou celui de la COP21 pour ce qui est de l’ambassade de France, dorénavant nous organiserons ces rencontres en Afrique. La prochaine se déroulera fin 2018. Lire la suite

Il a fini par parler ton petit doigt ?

Couverture du recueil.

Couverture du recueil.

Le temps passe beaucoup trop vite… J’ai voulu ne pas traîner à donner la bonne nouvelle, mais le temps a eu raison de moi. La surprise était la publication du recueil d’animations qui a été élaboré par les jeunes volontaires des quatre associations membres du Réseau Toubacouta. Voici donc le résultat de la rencontre qui s’est déroulée en Egypte en 2012.

La particularité aussi est qu’il y a des animations qui viennent d’Egypte de Belgique, du Sénégal et du Maroc. Toutes les sensibilités sont ainsi représentées.

Certes on pourra toujours dire que l’on y a mis du temps, mais il est bien là… Et il va servir à tous ceux qui ont besoin d’avoir des outils d’animation.

Lire la suite

Evaluation 2015

Le nouveau logo du Réseau

Le logo du Réseau

Cette année, le Réseau Toubacouta fête le 10e anniversaire de la fondation de sa Charte qui a été élaborée à Toubacouta, au Sénégal. C’était d’ailleurs en avril 2005 que les partenaires de Belgique, d’Egypte, du Sénégal et du Maroc se sont réunis pour élaborer ce document qui a une force extraordinaire.

Quand on relit ce document que l’on peut trouver en cliquant ici, on constate que les déclarations qui y sont faites sont le fruit de bien des années de collaborations, bien que le Maroc est un partenaire tout nouvellement arrivé en février 2005.  Les quatre associations reconnaissent des valeurs, vision, visées et bénéficiaires communs. La méthodologie de la participation est aussi commune aux quatre associations. Lire la suite

Des contacts au Maroc

Rencontre entre les associations Twiza, Lekaa et Asmae à Khemisset en 2007.

Rencontre entre les associations Twiza, Lekaa et Asmae à Khemisset en 2007.

Marie, membre de l’équipe formation, se trouve en ce moment au Maroc, à Khemisset, avec Candice permanente d’Asmae. Cette dernière accompagne le groupe d’élèves de l’école Notre-Dame-de-la-Paix, située à Erpent (Namur) en Belgique.

Marie va rencontrer Wafae et Khalil pour continuer à travailler sur la remise sur pied des relations entre les membres du Réseau Toubacouta, en prévision de la grande rencontre de novembre 2015 à Bruxelles.

Une partie de l’équipe Formation va d’ailleurs partir en juillet prochain pour travailler avec l’équipe des permanents de Lekaa notamment sur la question du Réseau Toubacouta.

Gageons que tous ces contacts bilatéraux permettra de relancer la machine pour l’organisation d’une rencontre entre jeunes en 2016.

Géry

Et cela redémarre…

Un grand appel du pied...

Un grand appel du pied…

Au vu des très nombreuses activités des membres du réseau, ce dernier s’est un peu assoupi. Depuis le début de l’année, il y a eu trois électrochocs : les attentats meurtriers de Paris, les départs des jeunes, musulmans ou non, en Irak ou en Syrie pour faire le Jihad en devenant très rapidement des criminels sanguinaires et enfin le profil sur le mur Facebook d’un des jeunes membres du réseau.

« I’m muslim – not terrorist« . C’est un cri et un appel du pied pour éviter à tout prix la montée de la xénophobie, des exclusions… Nous devons donc tout faire pour continuer le dialogue entre les associations partenaires. Et donc, de facto, nous relancer et revenir sur le fondement même du réseau Toubacouta : la Charte de Toubacouta. C’est en avril 2005 qu’est née cette charte.  Lire la suite

Les jeunes du Réseau se rencontrent au Maroc

C’est officiel, ce sera l’association Mouvement Twiza qui accueillera les jeunes du Réseau Toubacouta en 2013 et plus particulièrement fin août après la période du Ramadan. D’ici-là nous espérons voir finaliser le très beau travail de partage des outils d’animation lancés par les jeunes des quatre associations en août 2012 lors de la rencontre du Caire qui avait été organisée par Lekaa.

Etre membre du réseau Toubacouta, c’est…

Capture d’écran 2013-03-14 à 11.47.16C’est de respecter la Charte de Toubacouta, bien sûr. Pour mémoire cette Charte a été mise en place par des responsables des quatre associations membres du Réseau, par certains de leurs volontaires, par des permanents… Plus de 25 personnes de Belgique, du Sénégal, d’Egypte et du Maroc ont travaillé sur cette charte et ont recherché ce qui leur était commun, en 2005. Lire la suite

Pourquoi un guide d’animation ?

Lors de divers échanges sur le groupe Facebook des jeunes du réseau Toubacouta qui ont précédé la rencontre du Réseau au Caire en 2012, les jeunes se sont arrêtés à un constat du manque de formation en animation dans les trois pays du Sud. A contrario, les jeunes belges ont pléthores d’associations, groupements en tout genre qui donnent toutes les formations dans tous les domaines possibles. Lire la suite